A quoi pecher le mulet 2

A quoi pecher le mulet

> pour qu’il soit blanc  » travailler a la main. Je pêche le mulet depuis plus de mes 15ans et maintenant j’ai 35 ans et je vous assure sa donne du fruit.

Présentation du mulet

A quoi pecher le muletLe mulet est souvent présent en surface, c’est d’ailleurs à vu qu’on le repère dans les zones portuaires. La technique à adopter sera donc une pêche très légère et discrète. Vous devrez approcher votre leurre souple et attirer doucement son attention ( petites vibrations, tirées douces ). Lors de cette technique, l’observation est de mise aussi bien pour repérer le poisson que pour la phase final, le ferrage. En effet le mulet recrache très vite et il est souvent important d’anticiper le ferrage à la vue du gobage  !

La pêche du mulet est souvent oubliée des adeptes de la pêche au leurre et pour cause, le mulet ne réagit que très peu à nos bout de plastique. Par contre, il ne résiste pas longtemps à un morceau de pain  ! La ressource halieutique diminue de jour en jour et le combattant le plus fidèle du pêcheur en mer, le bar voit sa population diminuer fortement alors que les populations de mulet explosent.

 » /> > pour qu’il soit blanc  » travailler a la main. Sur une autre idée mais au sein de la même thématique, lire aussi a quoi pecher l’esturgeon. Je pêche le mulet depuis plus de mes 15ans et maintenant j’ai 35 ans et je vous assure sa donne du fruit.

Le mulet est souvent présent en surface, c’est par ailleurs à vu qu’on le repère dans les zones portuaires. La pratique à adopter sera donc une pêche très légère et discrète. Vous devrez approcher votre leurre souple et susciter tranquillement son attention ( petites vibrations, tirées soyeuses ). Lors de cette pratique, l’observation est de mise aussi bien pour repérer le poisson que pour la final, le ferrage. En effet le mulet recrache très vite et il est souvent important de se préparer à l’avance le ferrage à la vue du gobage  !

> Conseil > Pêche de poissons > Pêcher le Mulet

Comparatif A quoi pecher le muletLa pêche du mulet est souvent oubliée des adeptes de la pêche au leurre à raison, le mulet ne réagit que très peu à nos bout de matière plastique. En revanche, il ne résiste pas longtemps à un morceau de pain  ! La ressource halieutique diminue de jour en jour et le combattant le plus attaché du pêcheur en cote, le bar voit ses habitants réduire grandement tandis que les populations de mulet explosent .

 » /> le matériel est plutôt simple mais léger, très léger  ! Votre canne devra être une canne ul voir l mais c’est beaucoup, vous devez pouvoir pêcher avec de tout petit leurre souple souvent sans plombée. Si votre canne à pêche ne permet pas de lancer ce genre de leurre, oubliez  ! Pour le moulinet, j’aime employer des exemplaires de proportion 2000, ce sont généralement les plus polyvalents et ils permettent de brider les rushs du mulet qui sont de gros poissons pouvant facilement faire 5kg.

Les leurres : le mulet va se nourrir principalement d’asticots, d’insectes, et de pain sur les zones dans lesquelles nous allons pouvoir le trouver facilement. Ceci va donc orienter franchement notre choix de leurres vers la gamme rockfishing. Pour ma part j’utilise principalement la gamme ecogear, je pense que d’autres leurres peuvent réaliser un travail aussi mais je ne les ai pas essayés, je vais donc me contenter de vous donner les leurres que j’utilise, libre à vous ensuite de changer les joies et de trouver votre boîte genre, il y en a énormément à tester

En pleine eau. On utilisera cette pratique principalement en partie portuaire, là on travaillera sans plomber sur les mulets localisés en surface. Ils seront généralement fixés sur de l’alimentation à la dérive, libre à vous d’employer du pain pour amorcer, c’est une pratique redoutable, car le pain les fait rentrer dans une frénésie nutritif qui brise leur méfiance. Bien que très méfiant, le mulet a un caractère curieux, pour le pêcher de la sorte il faut donc l’amener en direction du leurre et le laisser gober. Pour les mulets appâtés au pain par exemple, j’utilise les grassminnow en blanc ( imitatif ), le jeu consiste ensuite à faire venir le mulet. La pratique nette que j’utilise consiste donc à lancer à proximité des mulets en entreprise, je ramène ensuite mon leurre par toutes petites tirées lentes juste suffisantes pour faire travailler la biroute très vibratoire du leurre. Dès que le mulet s’approche attiré par le  bruit , il faut alors stopper toute vibration qui lui paraîtra suspecte et vous rapportera uniquement un refus. Il vous faut ensuite repérer la  touche , le mulet ne saura vous mettre pas un coup de tête destructeur comme le ferait un bar, la touche va être très fine et vu la forme de sa s’obstrue il vous recrachera le leurre avec une capacité déconcertante, si il se déplace compte de la supercherie avant que vous n’ayez ferré. J’ai deux solutions pour repérer la touche, la première, qui est aussi la plus simple, c’est à vue ( d’où les lunettes polarisantes ), là on voit l’engammage, on ferre. La seconde demande un petit peu plus de concentration et d’habitude, il s’agit d’observer la bandeau car le mulet tirera votre leurre sans à-coup mais fermement avant de le recracher, là il n’y aura pas de touche dans la canne car dès qu’il va ressentir la résistance de la canne il va recracher et ce sera trop tard pour vous. Donc au moindre comportement suspect de votre bandeau il faudra ferrer, c’est à l’image de la pêche au sandre ou on ferre au moindre doute.

Il peut �tre int�ressant de pratiquer cette p�che de temps en temps. Le port de dieppe regorge de mulets. La longueur moyenne des prises en �t� est assez impressionante. Il est facile d’observer de gros sujet nager sous les pontons & les bateaux du port de plaisance.

La pêche du mulet au leurre peut parfaitement voir la mise en œuvre de petites têtes plombées avec des grammages de 3 à 7 gr pas plus. Un grattage lent sur le fond dans une partie où la des habitants de mulet est dense devrait vous permettre d’obtenir de bon combat. L’approche du poste de pêche doit se faire en toute discrétion, c’est une des clés du succès  ! ! !

A gratter. Cette pratique sera plus utilisée pour pêcher en estuaire, ou sur la laisse de cote ( comme jack le fait à la mouche parcourir ici ). Là on utilisera une petite tête plombée et on montrera un petit leurre imitant soit les insectes comme les puces de cote à la façon du mini tank, soit un petit ver comme les straw tail aqua ou les power isomé, le grand atout de ces deux derniers leurres est leur attractant qui accroit essentiellement la durée de garde en s’obstrue. Les animations consistent dans de petits trajets et des vibrations chez vous, sur le même idée que précédemment la touche va être dure à repérer a part à vue car la présence de la plombée va restreindre le délai de garde en s’obstrue et les indications que vous pourriez avoir sur l’engamage. Il vous reste maintenant à vous faire votre propre compétence et à agrémenter votre boîte de leurres de quelques exemplaires peuvent répondre aux attentes de nos amis les mulets, car n’oubliez surtout pas que leur méfiance est leur meilleure arme et qu’il est très amusant et gratifiant de les leurrer, car quand bien même on les a appâtés au pain, il n’est pas souvent aussi facile que l’on pourrait le croire de leur faire engamer nos petits segments de matière plastique .

Le moulinet : alors là toujours des émotions semblale, moi je suis partisan d’un moulinet qui équilibre la canne et j’utilise un 1000, mais un 2000 ne sera pas de trop vu les rushs que vous allez encaisser. Il devra avoir besoin de tresse, assez fine bien sûr ( 10 centièmes maxi ) pour pouvoir lancer sans difficulté de touts petits leurres. Celle-là va avoir une double utilité de rigueur dans le maniement du leurre, et de diffusion de puissance lors du ferrage car les mulets ont une s’obstrue très dure. Un petit bout de fluoro de diamètre 14 à 20 centièmes selon l’encombrement de la partie. Les lunettes polarisantes : c’est un des composants primordiaux de cette pêche le mulet est énormément méfiant et rapide qu’il faut être en mesure de l’observer tout au long de la pêche.

Mulet

Le mulet est un poisson qui énerve, le pêcheur a souvent tendance à le amalgamer sur un regard rapide, avec le bar et il n’est de plus pas rare que le bar préfère à se promener au milieu d’un banc de mulets. Mais, ses habitudes alimentaires ne le rendent pas réceptif à notre attirail de pêcheur au leurre. Pour finir, il conviendrait mieux de dire  rendait  en fait, car la pêche au leurre est un secteur qui subit une évolution technologique effrénée et les constructeurs de matériels répondent assez vite aux besoins des pêcheurs, ce qui permet de rendre aujourd’hui le mulet accessible  facilement  au leurre ce qui était quasi mission inenvisageable il y a encore quelques années. Je vais donc vous guider sur cette pêche, afin de vous donner les moyens de pêcher le mulet au leurre, et dès que vous aurez essayé vous vous rendrez compte que c’est un poisson roi en matière de pêche sportive tant il est ardent au combat, de plus sa localisation facile à trouver et sa forte des habitants en feront le compagnon idéal des cures rapides de pêche récréative.

Et voilà je viens de s’inscrire a ce cite, j’ai remarqué plusieurs genre de pêche au mulet, mais seulement le genre de pêche le plus rencontré en tunisie n’est pas évoqué  : pêche à la canne  : avoir une canne de 6m de taille, un fils de 6m raccroché a l’extrémité, équipé d’un bouchant variable, juste au dessous un petit plomb de 3g, juste ensuite 3 hameçons mouche n°8. On accroche du vieux pain  » seulement la partie interne >> pour qu’il soit blanc  » travailler a la main. Je pêche le mulet depuis plus de mes 15ans et maintenant j’ai 35 ans et je vous assure sa donne du fruit.

Le mulet est souvent présent en surface, c’est par ailleurs à vu qu’on le repère dans les zones portuaires. La pratique à adopter sera donc une pêche très légère et discrète. Vous devrez approcher votre leurre souple et susciter tranquillement son attention ( petites vibrations, tirées soyeuses ). Lors de cette pratique, l’observation est de mise aussi bien pour repérer le poisson que pour la final, le ferrage. En effet le mulet recrache très vite et il est souvent important de se préparer à l’avance le ferrage à la vue du gobage  !

La pêche du mulet est souvent oubliée des adeptes de la pêche au leurre à raison, le mulet ne réagit que très peu à nos bout de matière plastique. En revanche, il ne résiste pas longtemps à un morceau de pain  ! La ressource halieutique diminue de jour en jour et le combattant le plus attaché du pêcheur en cote, le bar voit ses habitants réduire grandement tandis que les populations de mulet explosent .

A quoi pecher le mulet
Votez