A quoi pecher le bar 2

A quoi pecher le bar

Les leurres souples sont les leurres les plus polyvalents. Suivant le grammage de la tête plombée que vous servez vous, ils pêcheront plus ou moins plongeant. Pensez à varier les couleurs, en utilisant même des teintes fluo qui demeurent très appréciées des pubs. Vous pouvez les amener de manière linéaire. Vous pouvez aussi les amener avec de grandes tirées entrecoupées de longues pauses pour laisser le leurre toucher le fond.

PECHEBAR.COM

A quoi pecher le barMontage et eschage de la crevette. La crevette ou le bouquet est un appât de choix pour le bar, mais également pour la daurade. Une crevette vivante, bien présentée est une gibier facile pour nos carnassiers. On peut la pêcher dans les bâches avec une épuisette pendant la marée basse, ou même directement au bord de la mer. Il faut faire attention à bien la conserver vivante.

Montage et eschage du maquereau :. Les maquereaux, selon la saison peuvent faire office d’appât pour la pêche au bar au surfcasting. Ils fonctionnent bien à la fin de l’été jusqu’en novembre, lorsque les pubs se gavent avant de repartir au très large. On peut les pêcher facilement à la traine avec une mitraillette en suivant les mouettes qui chassent. On peut sinon chuter sur quelques bans par chance. On peut de plus les pêcher du bord à la mitraillette sur les digues qui affirment assez loin dans la mer. Les maquereaux étant des poissons qui se déplacent beaucoup, il n’y a pas forcément de bons coins à maquereaux.

Contrairement aux idées reçues mais aussi si le bar est un poisson roi sur nos côtes, la pratique de pêche reste simple pour prendre quelques premiers poissons. Par la suite, en cherchant des poissons trophées ou une certaine régularité des prises, les techniques peuvent être très stratégiques bien sûr. Et c’est sûrement ce qui rend la pêche du bar si passionnante.

La pêche du bar aux appâts d’origine naturelle est très enrichissante. Les options qui s’offrent à nous sont multiples en fonction du coin de pêche et de la période. Les crabes mous s’utilisent en début de saison alors qu’un tacaud résidant ou un clair de seiche ou encornet s’utilisent surtout en arrière saison. Voilà la liste des appâts pour pêcher le bar ou loup, que cela soit du bord ou en embarcation, au flotteur ou au installer, ou encore à la tirette avec une crevette, tout est envisageable pour viser le bar.

Le x-layer ou super x-layer 4, 5 ‘, de megabass. Sur une autre idée mais au sein de la même thématique, lire cette page similaire. C’est dans ma vie le meilleur leurre du débutant car je ne connais pas un de ses maniements qui ne prennent pas de pubs. De plus d’autres espèces comme les vieilles, les orphies, les lieux s’y intéressent facilement et mettent en confiance sur son efficacité. Là encore pour faire simple, servez vous une tête plombée de type sv 33 ou sv 34 de decoy 14gr, c’est un grammage passe n’importe où pour pêcher de 4 à 10 m de profondeur. 1- lancez loin, laissez descendre le leurre au fond,. 2- et ensuite faites remonter le x-layer dans la couche d’eau supérieure avec quelques coups de scion associés à 4 ou 5 tours de manivelles,. 3- laissez descendre et planer le leurre jusqu’au fond. 4- ( vous n’avez pas encore gagné ? Retournez à l’espace départ en 1-  ! )

BAR AUX APPATS

Comparatif A quoi pecher le barOn parle alors de la période de frai. Pendant cette période, le bar se reproduit. A ce moment, les pubs se regroupent au très large en énormes bancs pour frayer ; ils disparaissent quasiment totalement des côtes. La pêche du bar l’hiver est souvent peu rentable. Cependant, les premiers jours de l’hiver, il reste encore des pubs actifs à capturer. On peut en particulier les trouver en surfcasting ( cf. Pêcher le bar en surfcasting ). Pensez à réduire vos captures en pratiquant le no-kill et surtout, relachez les poissons non maillés. Vous regretterez de ne pas l’avoir fait quand dans 10 ans, vous n’aurez plus rien à pêcher !

BAR AUX LEURRES

Montage et eschage du crabe mou. Les crabes mous sont excellents pour le bar. Ces crabes mous sont des crabes qui demeurent va muer ( changer de carapace ). Leur aspect est un peu blanchâtre. On peut les pêcher à la main sous les cailloux ou dans les rochers à marée basse. Les crabes mous sont plus rares que les crabes durs, il est donc conseillé être patient lorsque l’on va les dénicher .

En début de saison, les pubs fréquentent principalement le petit très large. Et ensuite, ils se rapprochent des côtes dès le début du mois de mai jusqu’à fin juillet et même sept. Dans certains endroits en particulier dans les parties de conchylicultures dont les parcs à huîtres. Ces mollusques en période de reproduction en libérant leur laitance attirent de nombreux animaux qui serviront de nourriture aux crevettes, crabes et alevins. Cette abondance de nourriture est une aubaine pour les pubs. Dans la deuxième moitié du printemps, les pubs se prennent d’avantage souvent à la côte. Pendant le mois de juin, les pubs sont très actifs et recherchent le lançon sur les quartiers prisés et les bancs de sables. A la saison chaude, les pubs entrent dans une torpeur diurne qui peut empêcher le pêcheur. Vous devrez s’adapter, en particulier en pêchant très tôt le matin et à la tombée de la nuit, périodes où les pubs redeviennent particulièrement actifs. Pendant l’été, les pubs sont actifs au crépuscule. A ce moment, le bar peut sans soucis se pêcher au leurre de surface ( cf. La pêche du bar au leurre de surface ). Le sprat est arrivé sur les côtes, une bonne option est donc de repérer les chasses et d’y lancer son leurre. On peut réaliser le bar depuis le bord ( cf. Pêcher le bar au leurre du bord ) comme en embarcation .

Montage et eschage du lançon :. Pour attraper de gros pubs, le meilleur appât est le lançon résidant. Ce petit poisson anguilliforme fait partie des mets favoris des gros pubs. On le capture sur les quartiers prisés, enfoui sous le sable lors des grandes marée avec l’aide d’un râteau, d’une pelle retournée ou autre. On peut de plus le prendre au filet dans les bâches lors des grandes marées. Il se pêche de plus à la mitraillette, il faut alors repérer un ban ou chuter dessus. Points forts :. – sélectif → on n’attrape que des pubs, et des gros. – très attractif. – eschage facile

Repérez les grands plateaux rocheux sur votre cartographie autoradio gps ou sur la carte et pêchez en dérive :. – les parties les plus hautes, c’est-à-dire les têtes de roches qui souvent découvrent à marée basse par grands coefficients. – les parties de brusques changements de profondeur,. – les restrictions de parcs à huîtres ou à moules,. – les côtés des plateaux rocheux exposés au commun de marée et/ou à la houle. Biensûr il y a d’autres postes mais contentez vous de ceux-ci pour prendre vos premiers pubs .

A quoi pecher le bar
Votez